Le saviez-vous?

Depuis 1984, plus de 1,1 million de Canadiens ont été bénévoles à l’Opération Nez rouge

Nos maîtres d'oeuvre

Les maîtres d'oeuvre de l'Opération Nez rouge sont responsables de la tenue de la campagne de raccompagnement dans leur communauté. Ce sont des organismes à but non lucratif qui œuvrent pour la jeunesse ou le sport amateur. Vous trouverez sur la page Devenir maître d'oeuvre les détails pour organiser la campagne de raccompagnement dans votre localité.


Cliquez dans le menu de droite pour connaître le maître d'oeuvre dans votre région.


Des projets inspirants!

Charlevoix-Ouest, Québec

Opération Nez rouge : Charlevoix-Ouest, Québec
Organisme bénéficiaire : Forum Jeunesse Charlevoix-Ouest


Les dons remis à l’Opération Nez rouge Charlevoix-Ouest permettent notamment de soutenir le projet suivant : Promouvoir une saine alimentation par la mise en place de dîners santé et réalisation d’activités sportives auprès des jeunes de 12 à 17 ans de la MRC de Charlevoix.


Le projet se divise en deux volets, soit le volet activité physique et le volet alimentation. Ce projet vise à contrer la sédentarité des jeunes et à favoriser la réussite éducative en leur offrant un éventail d’activités sportives sur l’heure du midi après avoir mangé sainement. Deux animateurs-intervenants, accompagnés d’un membre bénévole, planifient, préparent les repas et motivent les jeunes à l’importance d’une saine alimentation pour leur bien-être et leur développement, tout au long de l’année scolaire. Par semaine, une moyenne de 100 repas santé sont servis à des jeunes au prix modique de 1,50 $ par repas (ou gratuit pour ceux et celles qui n’ont pas d’argent).



Péninsule acadienne, Nouveau-Brunswick

Opération Nez rouge : Péninsule acadienne, Nouveau-Brunswick Organisme bénéficiaire : Les Clubs Richelieu de Caraquet, de Lamèque, de Paquetville, de Shippagan et de Tracadi


Les dons amassés durant la campagne de l’Opération Nez rouge Péninsule acadienne sont remis à un regroupement de 5 Clubs Richelieu, soit ceux de Caraquet, de Lamèque, de Paquetville, de Shippagan et de Tracadie.


Par le passé, les sommes recueillies sur le vaste territoire de la péninsule ont notamment servi à financer l'aménagement d'un parc et d'une piste d'athlétisme à l'École communautaire Terre des Jeunes de Paquetville. Le Parc Richelieu, le Camp Jeunesse Richelieu, de même que la Fondation Culturelle Acadienne ont également pu bénéficier des dons reçus pour mettre sur pied divers projets.